Association Nationale des Infirmiers de Sapeurs-Pompiers

Les ISP en action

Les ISP en actions

L’ISP et le Secours d’Urgence Aux Personnes (SUAP)

Le Secours d’Urgence Aux Personnes, plus communément appelé SUAP, fait partie intégrante de la part d’activité des Infirmiers de sapeurs-pompiers.

Cette mission opérationnelle peut se réaliser par l’infirmier de sapeur-pompier mais également par le cadre de santé.

    Sur le terrain

    L’ISP est membre du SSSM et à ce titre, peut exercer son art d’infirmier conformément à ses protocoles en vigueur en intra départemental.

    L’ISP est un maillon supplémentaire entre l’équipe de premier secours et le moyen médicalisé afin d’obtenir non plus une réponse binaire mais une multitude de combinaisons possibles permettant d’adapter « la réponse à la demande ».

    C’est dans ce contexte que l’Infirmier de Sapeurs-Pompiers trouve tout naturellement sa place. Véritable « trait-d’union » entre les mondes hospitalier et préhospitalier, son action permet, en fonction du besoin, de :

    • compléter un bilan secouriste pour aider le régulateur dans sa prise de décision
    • stabiliser l’état de la victime pour la laisser sur place
    • procéder au relevage
    • effectuer son évacuation
    • attendre un renfort médical
    isp dans vsav

    En découle un confort évident pour la victime, il suffit de penser à la prise en charge de la douleur pour s’en convaincre mais aussi pour les différents intervenants dont le travail se trouve facilité par l’action de l’ISP. De part sa capacité d’analyse et ses compétences techniques, l’intervention de l’ISP permet à chacun de se concentrer pleinement sur ses missions prioritaires.

    Le maillage des moyens du SSSM, s’appuyant sur celui des autres sapeurs-pompiers, permet un engagement pertinent des ISP dans de nombreuses situations. Au-delà de la proximité ce sont bien les outils dont dispose l’ISP qui rende son intervention efficace. Une solide formation initiale et continue, un véhicule opérationnel dédié et des Protocoles Infirmiers de Soins d’Urgence (PISU) font partie des fondamentaux.

    Du VSAV à l’hélicoptère, ou pouvons-nous retrouver ces ISP de terrain ?

    Les champs d’activités opérationnelles pour les Infirmiers de sapeurs-pompiers sont multiples et est assez disparate en fonction des SDIS. Depuis de nombreuses années, l’ANISP est moteur dans le souhait d’organiser les SSSM et de positionner les ISP comme des acteurs de proximité dans l’AMU.

    Nous pouvons retrouver l’ISP dans plusieurs situations.

    Tout d’abord, l’ISP peut être de garde (présent dans un centre de secours) ou d’astreinte (disponible avec délais).

    L’ISP peut être simplement équipé avec une dotation minimale est intervenir en complément dans le VSAV en 4ème. Plus régulièrement, il rejoindra l’intervention avec un vecteur du centre, non SSSM.

    Dans d’autres cas, il pourra utiliser un vecteur dédié SSSM de type VLI, VLSSSM.

    Dans de rares cas, il pourra intervenir en binôme avec un médecin de sapeurs-pompiers dans une VLM

    Pour finir, il arrive dans certains départements que l’ISP soit affecté à une garde héliportée sécurité civile ou puisse également utiliser le vecteur aérien comme moyen de transport.

    Les ISP en actions

    Soutien Sanitaire Opérationnel (S.S.O)

    Le soutien sanitaire opérationnel (SSO) constitue une activité forte des SSSM des SDIS au carrefour de la santé au travail et de la médecine d’urgence.

    Le SSO constitue le volet préventif alliant analyse des risques opérationnels, plan de prévention, suivi de la condition physique et médicale des agents engagés dans le prolongement de la détermination continue de l’aptitude.

    Mission régalienne pour les SSSM prévue à l’article R1424-24 du CGCT « Le soutien sanitaire des interventions des services d’incendie et de secours et les soins d’urgence aux sapeurs-pompiers », elle est obligatoire pour un SDIS et les ISP sont les premiers acteurs impliqués dans cette démarche opérationnelle.

    Encore très disparate sur le territoire national, elle peut aller du soutien téléphonique à la constitution de plusieurs équipes départementales équipées, formées et prêtent à intervenir à tout moment de l’année.

    Les soins d’urgence constituent le volet curatif des incidents et accidents rencontrés du fait du caractère dangereux de la profession et de l’activité de sapeur-pompier.

    Les ISP en actions

    La santé qualité de vie au travail

    Le décret n° 97-1225 du 26 décembre 1997 relatif à l’organisation des services d’incendie et de secours (article 24) précise les missions dévolues aux infirmiers de sapeurs-pompiers. Parmi plusieurs missions, on retrouve en premier lieu trois missions intégrées dans la mission de santé en service à savoir :

    • La surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers ;
    • L’exercice de la médecine professionnelle et d’aptitude des sapeurs-pompiers professionnels et de la médecine d’aptitude des sapeurs-pompiers volontaires ;
    • Le conseil en matière préventive, d’hygiène et de sécurité.

    Ces trois missions inscrites dans le décret permet aux SSSM d’effectuer de mener des actions de prévention et d’évaluer la qualité de vie au travail. Elles permettent également d’organiser un suivi médical préventif des sapeurs-pompiers, qu’ils soient volontaires ou professionnels.

    Qualité de vie au travail

    Les infirmiers et cadres de santé participent activement à la mission de qualité de vie au travail pour l’ensemble des sapeurs-pompiers du SDIS mais également les Personnels Administratifs et Techniques du Sdis (PATS).

    Ils participent aux instances organisées au sein du SDIS visant à surveiller et améliorer les conditions et qualité de vie au travail.

    Au sein du SDIS, il peut exister des experts du SSSM pour mener à bien cette mission tels que des ergonomes, des psychologues, des sophrologues, des kinésithérapeutes,…..

    Les ISP en actions

    Contrôle des matériels médico-secouristes

    Une mission évidente offerte aux ISP. Le contrôle des matériels médico-secouristes est une mission permettant aux sapeurs-pompiers et ISP de travailler dans les conditions optimales en garantissant des matériels présents et fonctionnels.

    Aspirateur de mucosité, scope multiparamétrique, pousse-seringue, appareil de contrôle de Monoxyde de carbone, sacs d’interventions, kits, matériels secouristes, … le travail ne manque pas pour l’ISP dans son contrôle journalier.

    Parfois, l’ISP est impliqué dans le contrôle des VSAV de son centre de secours et de son SDIS en lien avec la Pharmacie à Usage Intérieur (PUI) et le service biomédical.

    L’ISP a pour mission de contrôler la présence, l’état, la fonctionnalité des produits et matériels permettant une intervention en toute sécurité.

    Les ISP en actions

    Formation

    Il ne peut pas y avoir de compétences pour un infirmier sans formation. L’ISP peut se retrouver tant formé que formateur.

    Les formations sont dispensées dans les SDIS à travers des Formations Initiales (FI) et des recyclages dans le cadre de Formations de Maintien et de Perfectionnement des Acquis (FMPA).

    Au niveau national, c’est l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers (ENSOSP) située à Aix en Provence qui assure la formation des ISP. Outre des formations initiales, elle permet également de proposer aux ISP des formations spécialisées telles que l’infirmier coordinateur, les formations sur simulateur (SIMURGe), le Diplôme Inter-Universitaire du SSSM, les formations d’infirmier de SPV et de SPP, formation de groupement, de chefferie, ……

    A travers ses nombreuses compétences, il peut contribuer au parcours de formation des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels.

    Les ISP en actions

    Spécialités

    Dans le cadre des missions du décret N°97-1225 du 26/12/1997 relatif à l’organisation des SIS (art 24), les ISP peuvent intervenir de façon opérationnelle dans le cadre du Secours d’Urgence Aux Personnes (SUAP) mais également du Soutien Sanitaire Opérationnel (SSO). On retrouve l’ISP ou le cadre de santé dans plusieurs spécialités. De plus en plus, les SDIS ont pris conscience de l’important d’une paramédicalisation de l’avant avec des infirmiers formés et motivés.

    Les missions des ISP se sont diversifiées au fur et à mesure des années devant les besoin des sapeurs-pompiers, et donc de leurs spécialistes, de pouvoir assurer des soins infirmiers aux victimes se trouvant dans des lieux et des situations délicates.

    Sauvetage déblaiement, GRIMP, secours en montagne, au CTA-CODIS, en appui de la chaine de commandement, dans les soins héliportés, en NRBCe, …. Les lieux d’exercice des ISP sont multiples.

    Cliquez sur les éléments ci-dessous pour en savoir plus sur ces spécialités.