Hommage au Médecin-Colonel Jean-Gabriel DAMIZET

par | Fév 25, 2021 | Bolus enquêtes Flash

Hommage de l’ANISP au Médecin-Colonel Jean-Gabriel DAMIZET

 

À travers ces quelques lignes, l’Association Nationale des Infirmiers de Sapeurs-Pompiers (ANISP) souhaite rendre hommage au Médecin-Colonel Jean-Gabriel DAMIZET, médecin-chef du Service Départemental-Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS) jusqu’en janvier dernier, qui nous a quitté le 23 février 2021.

jtp jg damizetPassionné par le monde de l’urgence pré-hospitalière, il a débuté sa carrière au SAMU 01 avant de découvrir l’univers des sapeurs-pompiers en participant à la mise en place des défibrillateurs semi-automatiques au sein du département de l’Ain. Souhaitant rejoindre la famille des sapeurs-pompiers, il a intégré le SDIS 01 en 1999 en tant que SPV puis comme SPP en 2001.

Profitant de la volonté du Contrôleur Général Serge DELAIGUE de développer un Service de Santé et de Secours Médical (SSSM) ambitieux et moderne au sein du SDIS 69, il prend le commandement de ce SSSM en 2004 en devenant médecin-chef du SDIS du Rhône.

Durant toutes ces années, il a réussi à construire un service de santé souvent cité en exemple et a donné l’impulsion à de nombreux projets locaux ou nationaux.

Il a en particulier participé très activement à la reconnaissance et au développement des infirmiers de sapeurs-pompiers en organisant une réelle réponse opérationnelle graduée dans son département ou en créant le service médical héliportable en partenariat avec la base de la sécurité civile de Lyon-Bron.

Membre de la société européenne de médecine de sapeurs-pompiers et du comité scientifique des congrès secours santé, il a participé à la rédaction de plusieurs recommandations nationales qui ont permis de structurer la réponse paramédicale au sein des SDIS. Intervenant à l’ENSOSP pour mettre en avant la plus-value des professionnels de santé au sein des SDIS, il détaillait en particulier les liens privilégiés qui doivent unir les directeurs et les médecins-chefs.

Soutien indéfectible de l’ANISP durant toutes ces années, il a notamment permis l’organisation des 7èmes JNISP en 2011 et des premières JTP en 2013 à Lyon, en mettant à notre disposition tout le savoir-faire de son service.

Homme de terrain, chef de service reconnu et respecté, il avait une réelle capacité à regarder les gens tels qu’ils sont au-delà des titres et des grades. Pendant ces 15 dernières années, il aura été sur tous les fronts pour défendre les professionnels de santé chez les sapeurs-pompiers !