Brèves d'interventions (5)

Carrefour et le Train des Pignes...2 interventions particulières pour le 06

 

En quelques jours, le SDIS 06 et son Service de Santé et de Secours Médical

ont été sollicités pour 2 opérations particulières....

Le mercredi 5 février, il est 17h35 lorsque un auvent du Centre Commercial de Carrefour Lingostière situé à Nice s'effondre.

Dans le premier "train de départ" pour "effondrement", est engagé le VLI de Nice; véhicule armé par un conducteur et un infirmier sapeur-pompier habilité à la mise en oeuvre de Protocoles Infirmiers de Soins d'Urgence. Le vecteur médical le plus proche de l'intervention, le VLM Sud (Conducteur/Infirmier/Médecin SP) est, à ce moment, engagé sur une autre d'intervention.

Parallèlement, Le VLI Nord, le VLM Cagnes sur Mer et le Véhicule Médical de Soutien (VMS) du SDIS 06 sont déclenchés. Ce dernier vecteur est armé par 2 infirmiers et 1 médecin cadre SP, médecin qui, assurera, dès son arrivée sur les lieux la fonction de Directeur des Secours Médicaux (DSM).

Le CODIS 06 est renforcé par l'infirmier de permanence Direction. Ce dernier assurera en partenariat avec l'infirmier de garde "classique" au CODIS, la gestion de cet évènement ainsi que l'activité quotidienne.

Lorsque le VLI Nice, 1er vecteur santé sur les lieux, se présente, équipé des Equipements de Protections Individuels, son personnel procède, aux côtés des autres SP, à la reconnaissance à l'extérieur et à l'intérieur du bâtiment.

Quelques minutes après, se présentent sur les lieux 2 SMUR de Nice ainsi que les moyens médicaux SP (VLM CSM et VMS SDIS). 

La notion d'un nombre réduit de victimes est assez rapidement connu. Un doute subsiste néanmoins durant de nombreuses heures sur la présence de 3 personnes dans les décombres. 

Au plus fort de l'intervention, sur le versant sanitaire, ce ne sont pas moins de 8 VSAV, 2 VLM/VMS, VLI, 2 SMUR et 2 ULS-PMA SP (permettant de prendre en charge un grand nombre de blessés) qui sont présents sur les lieux.

Compte tenu du nombre réduit de victimes, le dispositif sera rapidement allégé et persistera pour la nuit, afin d'assurer le soutien sanitaire, 1 infirmière SP avec l'AMI 06 (Antenne Médicale sur Intervention permettant de soigner les SP).

Le bilan définitif de cet effondrement est miraculeux puisque établi à 2 blessés légers.

Depuis cet évènement, le magasin Carrefour est fermé, dans l'attente d'expertises complémentaires. 

Moins de 72h après, samedi 8 février en fin de matinée, c'est le Train des Pignes (train touristique mais économiquement important car reliant Nice à Digne (04)) qui déraille après avoir été percuté par un rocher de plusieurs dizaines de tonnes.

Le Centre Opérationnel Zonal (COZ) sollicite très vite le SDIS 06 et de nombreux véhicules sont engagés (désincarcération, ambulances, poste de commandement...) mais également des équipes médicales SP dont le VLM Nord, situé à Gilette, le Dragon 06 avec le médecin et l'infirmier ainsi que le VMS SDIS un équipage médecin et infirmier.

 Le VLM Nord et le Dragon 06 sont, avec le médecin sapeur-pompier volontaire local, les 1ers secours médicaux sur les lieux.

Ils organisent, avec les collègues du 04, les norias jusqu'à la salle des fêtes ou sont regroupées les victimes. Quelques soins techniques sont prodigués compte tenu des blessures légères des victimes.

Une équipe du SMUR de Nice se présente ensuite sur les lieux suivie du VMS du SDIS06. 

L'évacuation ne pouvant se faire par les airs compte tenu notamment de la météo sur le site, c'est par la route que seront descendus les 8 blessés légers, accompagnés par le VLM Nord et la victime plus sérieusement atteinte accompagnée par le SMUR de Nice. 

2 personnes sont malheureusement décédées dans cet accident.

Informations transmises par le site du SSSM 06
http://www.isp06.com/index.php/home 






NOTA: toutes les photos de cet article sont issues du site de France 3, Nice Matin et de BFMTV.